Version FrançaiseEnglish Version
Fondation de FranceParc de la Villette

Compagnie Gestuelle

Compagnie GestueLLe

 
Chorégraphe : Sabine Samba
Région : Aquitaine
Ville : Bordeaux
Contact  : Sabine Samba : 05.56.92.85.02 / 06.62.83.57.76
compagnie.gestuelle@hotmail.fr
Site internet : www.compagnie-gestuelle.com

Descriptif de la Cie

Le projet artistique de la Compagnie : la femme en société.

La compagnie GestueLLe a été créée à l’initiative de Sabine SAMBA en 2004. Cette artiste formée au conservatoire de Bordeaux obtient une médaille d’argent en 1995, et obtient son diplôme d’état de professeur de danse jazz en 1998. La même année, elle quitte la France pour les Etats-Unis pour suivre une formation complémentaire au Centre Alvin Ailey Dance Theater. Sa rencontre en 1996 avec la danse hip hop, l’amènera à collaborer avec des chorégraphes issus des danses urbaines qui entreprennent un travail de création et d’écriture chorégraphique (Hamid Benmahi et Antony Egea des compagnies HORS SERIE et REVOLUTION). Nourrie d’autres cultures et d’autres pratiques de la danse (Salsa, Jazz, Afro), elle développe une danse hip hop empreinte de Funk Styles (Danse Debout) et de danses métissées.


Créations


Mademoiselle vous avez vu le film

2004

Comment une situation mettant en scène la compétition technique, esthétique, voire athlétique peut être transformée, détournée par la danseuse pour en faire un plaidoyer de son engagement de femme, pour exprimer sa jubilation à témoigner de plusieurs cultures de danse (hip-hop, salsa, moderne) ?

PDF - 273.1 ko
Dossier "Mademoiselle vous avez vu le film"

Rétroviseur

2007

Parce qu’elle se dit elle-même nourrie de mélanges, Sabine Samba a fait le pari d’inviter deux artistes le danseur/chorégraphe Christophe Roser et le poète/rappeur Yan Gilg pour créer à trois un spectacle sous influences. Les histoires et les parcours de chacun mais aussi leurs relations évoluant au fil du travail de création deviendraient la matière vivante de Rétroviseur, sa dynamique. En tant qu’instigatrice du projet, Sabine Samba fut cependant la première à se poser la première question : ça donne quoi une femme qui invite deux hommes ? Le spectacle y répond diversement, à la manière d’un écho. D’un tableau à l’autre se décline l’histoire des rapports de force entre hommes et femmes, les différentes manières qu’ils ont de s’influencer l’un l’autre, d’inverser les rôles et peut-être de se dévoiler dans leur complexité. A la mécanique chorégraphique se substitue un principe de surprise : la parole surgit là où l’on attendrait la danse, la narration se brise au profit de l’imbrication, l’humour frustre pour nourrir de nouvelles attentes. Entre-temps, l’homme et la femme ont changé, transformés par l’expérience du plateau, enclins à affirmer un avenir qu’ils ont consolidé ensemble et séparés.

PDF - 1.8 Mo
Dossier "Rétroviseur"

La part’ de l’autre

2010


Deux femmes en quête d’identité et de rencontres amoureuses emménagent ensemble. Du féminin au masculin, du passé au présent, seules ou à deux, entre malentendus et copinages, elles interrogent leur solitude. La parole, les silences, la musique et la vidéo de ces tentatives participent également à générer un espace de rencontre. Un spectacle, aux références psychanalytiques, oniriques et plastiques.

Les femmes modernes et la solitude (seules, à deux, en société…) Comment se dégager du regard des autres ? Sommes-nous tiraillées entre les plaisirs et les tabous ? Notre esprit est confiné entre ce que l’on veut, ce que l’on croit être, ce que l’on est et ce que la société nous impose.

PDF - 360.4 ko
Dossier La part’ de l’autre

G