Instable

Mickaël Le Mer

Cie S’poart

Création 2012

Chorégraphie : Mickaël Le Mer
Chorégraphe assistant : Thibaut Trilles
Interprétation : Alexey Antropov, Artem Orlov, Dara You, David Normand, Mathieu Furgé, Thibaut Trilles, Thomas Badreau
Musique : Julien Camarena
Scénographie:Guillaume Cousin
Lumière : Nicolas Tallec
Costumes:Amandine Fonsin
Quand on parle d’instabilité, de quoi parle-t-on ? De la position, de l’état ou de la structure d’un corps, d’un être humain ? Avec l’idée qu’il est probablement, mais sans aucune certitude, au bord du déséquilibre ? Ils sont debout, tels sept étranges voyageurs, formant un petit peuple qui revient de loin, ancrés dans la terre par la racine de leurs pieds. Tandis qu’à l’intérieur de chacun d’entre eux, quelque chose vibre mystérieusement et oscille à la manière d’une boussole. Une main invisible saisit leurs corps aimantés, si tranquilles, si intranquilles, et les propulse dans un espace-temps multidimensionnel. Que voient-ils ? Un archipel d’îles et d’îlots urbains à perte de vue. Ils se mettent en marche, comme s’ils suivaient les traces d’un chemin effacé, se mouvant au gré des variations d’énergie et des fluctuations qui agitent autant l’univers que leurs climats intérieurs. Chacun passant, au moindre changement, d’un état d’équilibre à un état de déséquilibre, à la recherche sans cesse d’une forme de stabilité. Tous tissant des fils entre eux, aussi rouges qu’instables ou paradoxaux. Rouge sang, rouge feu, rouge baiser, rouge vin, rouge rubis…Un flux ondulatoire se propage, modifiant leurs états de corps, bouleversant leurs perceptions, tour à tour les stimulant ou les apaisant. Avec « Instable », Mickael Le Mer déterritorialise de nouveau le hip-hop et construit un univers à géométrie variable, où il se joue des états d’équilibre et de déséquilibre des corps pour mieux les remettre en jeu et reterritorialiser leur langage. A l’instar d’un catalyseur qui déclencherait une réaction en chaine entre plusieurs molécules. Déconstruisant et transmutant leurs interactions tout autant que ce qui les lient ou les relient, de manière visible ou invisible, accélérant leur mutation. Qu’est-ce que la stabilité ? Est-ce vivre comme sur un immense radeau flottant sur une mer sans vent ? Et l’instabilité ? Est-ce traverser sans cesse des zones de turbulences ? Qui est instable ou stable ? Comment tenir en équilibre dans ce tourbillon, qui n’est autre que celui de la vie ?

Durée : min

Production Compagnie S’Poart
Coproduction Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines (Fondation de France-Parc de la Villette, avec le soutien de la Caisse des dépôts et de l’Acsé), La Maison de la Danse - Lyon, Scène nationale Le Grand R – La Roche sur Yon, CND Pantin, Le Lieu Unique – Nantes, Le Thalie – Montaigu


Infos et contacts

Mathias Triballeau
Chargé de diffusion
- 06 32 75 86 22 – 02 51 34 14 47
- mathias.triballeau@spoart.fr

Imprimer cette pageImprimer cette page