Version FrançaiseEnglish Version
Fondation de FranceParc de la Villette

Compagnie Choream

Compagnie Choream

Chorégraphe : Stéphanie Nataf et José Bertogal
Région : Ile-de-France
Ville  : Montreuil / Fontenay-sous-Bois
Contact  : choream@gmail.com
Site Internet : non

Descriptif de la Cie

Choream contient à la fois « choré » pour chorégraphie, « corps » et « âme ». Animée par un fort esprit de corps, la compagnie se consacre corps et âme à la quête d’un « corps céleste » qui nous aiderait à dire le monde. La compagnie Choream est largement reconnue pour avoir contribué à faire évoluer le style chorégraphique hip hop en France comme à l’étranger. Issu du groupe Macadam, José Bertogal donne des cours de danse hip hop depuis déjà 3 ans lorsqu’il décide, avec Stéphanie Nataf de fonder en 1993 la compagnie Choream. Issue de la ville de Montreuil, la compagnie Choream s’investit dès ses débuts dans la transmission d’un langage chorégraphique personnel, structuré et charnel. En prenant pour nom Choream, José Bertogal avec Stéphanie Nataf indiquaient clairement leur désir de tout prendre en compte : "l’énergie et la forme, la pulsion et la réflexion, l’idée et l’émotion". Au fil de leurs spectacles ils ont effectivement su inventer et imposer une gestuelle venue de la fusion de danses hip hop et de danses d’inspiration ethnique, un style propre, original et plein d’énergie.

Depuis 2006, Stéphanie Nataf développe ses propres projets au sein de la compagnie LosAnges, tandis que José Bertogal continue l’aventure Choream avec une pièce en 2008 : Mulata.


Créations

Cosmopolite

1997

Cosmopolite nous fait voyager à travers différents tableaux dans un univers où la danse est plurielle, où le travail chorégraphique souligne leur appartenance à une diversité culturelle riche en métissage. Inde, Amazonie, Afrique, Chine, Etats-Unis. Les différences entre chaque continent ne peuvent que nous enrichir si on sait regarder, observer et tirer le meilleur des autres cultures. Le spectacle est résolument axé su la tolérance, l’importance de l’échange et l’enrichissement qu’il engendre.


Epsilon

1999

Création cyclique pour un hip-hop du troisième millénaire…

Tic-Tac, Tic-Tac, Tic-Tac…
…Impalpable, incontrôlable, infatigable, d’un rythme certain, le temps impose sa cadence d’un pas sûr et régulier, et ceci depuis toujours.

Ici, on retrouve l’idée du cercle et des cycles, du fini et de l’infini, du commencement et de la fin. Mais si tout ceci n’était que pure invention de l’homme et que notre fameux « Tic-Tac » ne soit plus qu’un simple « Tic » ou un simple « Tac » ! Qu’il exerce un pouvoir sur le passage du temps et il nous serait alors possible de le remonter, le stopper, l’accélérer ou le ralentir à notre guise…


De l’ Alpha à l’Oméga

2002


Paname

2004

Paname illustre le Paris des années passées, celui de Piaf ou de Brel… le Paris romantique que l’on a tous en tête. En s’inspirant des paroles et des airs de Brel, Piaf, Brassens qui ont bercé la jeunesse de nos parents et grands-parents, Paname célèbre de manière drôle et émouvante la rencontre entre la danse hip hop et le patrimoine musical français.


Mulata

2008

Dès le XVIIIe siècle, une « folie diabolique de la danse » s’empare de la société coloniale cubaine et prendra une ampleur encore plus importante avec les musiciens noirs adeptes de la Santeria, « religion » dérivée du culte Yoruba apporté par les esclaves originaires d’Afrique centrale. Avec les rites qui leur sont associés, les orishas hantent l’ensemble du répertoire afro-cubain, tels que Oggun (fer et sagesse), Chango (danse et lumière), Ochun (amour et féminité),… Les tambours sacrés bata, au centre des rites rendus aux orishas (figures divines du culte yoruba), sont à la source des polyrythmies complexes que l’on retrouve dans la salsa et autres danses cubaines. C’est cette histoire, qui lie les cultures, les personnes, les hommes et les femmes, source de créativité et d’enrichissement dans la rencontre, que veut raconter José Bertogal, en revisitant les musiques cubaines, les percussions et les chants yoruba.

C