Version FrançaiseEnglish Version
Fondation de FranceParc de la Villette

Abécédaire des Cies

Compagnie Uzumaki

Chorégraphe : Valentine Nagata-Ramos
Région : Ile-de-France
Ville  : Paris
Contact  : uzumaki.asso@gmail.com +33 (0)6 24 36 25 65
Site Internet : http://compagnie-uzumaki.com/

Descriptif de la Cie

UZUMAKI, en japonais, peut se traduire comme un tourbillon. Ce mouvement cinétique illustre le mouvement du corps.Créée en 2011, la Compagnie UZUMAKI trouve sa dimension artistique dans le mélange des genres, mais surtout dans la fusion du traditionnel et du nouveau, du vieux et du neuf, dans la fusion des extremes orient-occident, rire-pleur, lent-rapide…Sans plus il n’y aurait pas de moins… C’est dans cette dynamique de spirales qu’évolue la recherche chorégraphique de Valentine Nagata-Ramos, à partir de ses interrogations sur la danse et plus particulièrement sur le breakdance dont elle est issue. Nourrie des différentes approches (classique, contemporaine, jazz, modern dance, africaine, butoh, break…), La création de son premier solo Sadako s’inscrit dans la progression de sa quête, ouverte au métissage des cultures et à l’approfondissement du langage chorégraphique. Liée à son histoire personnelle, sa chorégraphie interpelle sur l’espace et le temps du cheminement de l’artiste en perpétuel mouvement. Le site Uzumaki est une fenêtre ouverte sur son travail qui met en évidence son désir de partage et d’échange sur la danse urbaine à travers la recherche de nouveaux espaces et de nouveaux langages.


Créations

JE suis TOI

2014

"Interrogée par l’ombre lors d’une image vue dans le spectacle Promenade Obligatoire d’Anne Nguyen, je souhaite développer un travail chorégraphique sur ce thème, en duo, à travers l’esthétique du bboying. Je m’inspire d’un phénomène d’isolement social Hikikomori (jeune adulte qui choisit de rompre avec le monde extérieur en s’enfermant dans un lieu clos) pour raconter la quête erratique d’un être dont la vie n’a plus de sens, un être qui désire sortir de son isolement pour prendre sa vie en main et affronter les autres et son ombre (lui-même)." Valentine Nagata-Ramos
Dans ce duo mixte, à travers un jeu d’oppositions, d’imbrication, de fuite ou d’approche, les deux interprètes pratiquent le breakdance de manière très fluide, avec une grande technicité dans les mouvements au sol. Le breakdance (danse très individualiste) est transformé en une danse contact, rythmée par des sonorités de percussions électroniques ou acoustiques.

PDF - 392.4 ko
Dossier artistique JE suis TOI
JPEG - 37.5 ko



Sadako

2011

Une légende dit : Quiconque plie mille grues de papier verra son vœu exaucé.La grue en origami est devenue un symbole de paix en raison de cette légende et d’une petite fille japonaise appelée Sadako Sasaki. A 2 ans, Sadako fut exposée au rayonnement du bombardement atomique d’Hiroshima. Rien ne fut apparent jusqu’à ses 12 ans où on lui décela une leucémie. Ayant entendu la légende, elle décida de plier mille grues pour guérir. Elle mourut quelques mois plus tard après avoir plié seulement 644 grues. Ses compagnons de classe plièrent le nombre restant et elle fut enterrée avec la guirlande de mille grues. En mêlant butô, danse hip-hop et origami (art du pliage de papier), Valentine Nagata-Ramos s’inspire de ses origines et de cette légende pour raconter l’enfance et le cheminement vers l’âge adulte. La parole a cédé la place à l’espace silencieux des corps torturés par l’inhumanité. Le rappel à la vie, dans les accents douloureux du shakuhachi (flûte de bambou nippone) annonce un temps de reconstruction et d’espoir. L’envol de la grue est imminent dans le tourbillon final.

PDF - 1.7 Mo
Dossier artistique Sadako